Gilbert Noël Ouédraogo, président du réseau africain de l’Internationale libérale après une rencontre avec Bictogo : “Ce que nous allons faire pour soutenir la candidature du président Alassane Ouattara”

3413

Dernère publication

Le directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Adama Bictogo, a reçu en audience le lundi 24 août 2020 au siège annexe du parti sis à Abidjan-II Plateaux vallon, Gilbert Noël Ouédraogo, président du réseau africain de l’Internationale libérale.

Au sortir de cette rencontre, Adama Bictogo, a dit : « Comme vous le saviez, nous avions notre investiture le 22 août. Donc, l’Internationale libérale était représentée à cette investiture. Et, il était bon pour nous d’abord au plan relationnel que nous ayons cette rencontre pour faire le point de nos relations depuis l’adhésion du Rhdp au sein de l’Internationale libérale. Cette rencontre a été l’occasion pour nous de faire l’analyse de l’actualité ivoirienne au regard donc de ce qui arrive. Vous savez que nous sommes à quelques semaines de l’élection présidentielle et que l’Internationale libérale se devait donc de venir s’enquérir non seulement de l’état d’avancement du Rhdp, des activités, puis de la vitalité même du Rhdp. Nous avons scanné l’environnement politique et nous avons décidé, tous ensemble, d’élaborer une stratégie aussi bien au plan de la communication qu’au plan de la diplomatie parce que c’est cela aussi l’Internationale libérale. C’est que nous couvrons le monde entier et le président Alassane Ouattara, étant le candidat du Rhdp, est par conséquent le candidat de l’International libérale du fait de notre adhésion. Donc, cette rencontre montre clairement que l’Internationale libérale est venu pour apporter aussi son soutien au président Alassane Ouattara».

Ce que le réseau africain des libéraux fera pour le Rhdp

Gilbert Noël Ouédraogo, président du réseau africain de l’International libérale, après cette rencontre, s’est réjoui des échanges : « D’abord, nous avons présenté les condoléances du réseau libéral africain pour la perte de son excellence monsieur le premier ministre Gon Coulibaly. Et ensuite, nous avons échangé sur la situation socio politique environnementale, et voir ensemble en tant que libéraux, qu’est-ce qui peut être fait, comment nous pouvons nous organiser comme il a dit, en termes de communication, de relation, de manière à ce que nous puissions communiquer sur cette question. Tout s’est bien passé. Maintenant, il ne nous reste plus qu’à nous retrouver pour peaufiner tout cela et pouvoir commencer. À mon niveau, je convoquerai à mon retour une réunion de réseau libéral africain, parce que nous travaillons aussi en corrélation avec l’Internationale libérale. Mais comme vous le savez, sur toutes ces questions, c’est la position régionale qui influe sur celle de l’internationale. Et donc, nous aurons une rencontre avec les membres du directoire, avec le bureau de manière à pouvoir commencer cette question ».

MO avec KN

Commentaire

PARTAGER