Haut-Sassandra Le ministre Laurent Tchagba promet l’accès à l’eau potable aux populations jusqu’en 2040″

6737

Dernère publication

Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba a affirmé que l’accès à l’eau potable des populations de Daloa et des localités environnantes sera garanti jusqu’en 2040.

Il s’exprimait le vendredi 23 juillet 2021 à Daloa à l’occasion de la cérémonie d’inauguration des Unités compacte degremont (UCD) et de lancement des travaux de renforcement en eau potable dans la ville de Daloa.
À en croire le ministre de l’Hydraulique, les problèmes d’adduction d’eau potable pour les populations de Daloa seront un lointain souvenir dans environ 24 mois. ” À Daloa, pour un besoin de 21 000 m3/jour , la production actuelle est de 9 000 m3/ jour soit un déficit de 70 %. Les trois Ucd permettront de produire 6 000 m3 et le projet structurant 8 000 m3/ jour , ce qui portera la production à 23 000 m3/ jour ” , a indiqué le ministre de l’Hydraulique Laurent Tchagba. Selon lui, ce projet contribuera d’une part à améliorer la santé des populations et d’autre part à réduire les corvées d’eau imposées, aux femmes, aux enfants et particulièrement aux jeunes filles. ” Elles pourront désormais se consacrer à leurs études”, a fait savoir Laurent Tchagba. Il a rassuré quant à la qualité de l’eau potable qui sera servie à la population. ” Nous allons œuvrer pour offrir à nos populations, une eau qui est incolore, inodore et sans saveur ” , a rassuré le ministre de l’Hydraulique. À en croire le ministre, la vision du président de la République Alassane Ouattara est de garantir l’accès de toutes les populations à l’eau potable. ” Et nous sommes à la tâche au quotidien pour réaliser ce vœu ” , a-t-il rassuré. Après Daloa, le cap a été mis sur la localité d’Issia. Laurent Tchagba y a également procédé à l’inauguration d’une Unité de production d’eau potable et a lancé les travaux d’extension de réseau. “Ces travaux d’extension de réseau d’un coût global de 1 milliard 27 millions de francs CFA consisteront en la pose de 20 km de canalisation. Ce qui permettra à 3 000 nouveaux ménages des quartiers pas encore canalisés d’avoir accès à l’eau potable. Grâce à l’installation de cette Ucd d’un coût global de 767 millions FCFA, la production d’eau potable journalière est passée de 1500 m3/ jour à 3 500 m3/ jour. Ce qui a réduit le déficit de 70 % à 30 %. Et ces 30 % seront couverts par le projet structurant en cours à Daloa”, a fait savoir Laurent Tchagba. Ces investissements pour la région du Haut-Sassandra coûteront à l’État plus de 26 milliards de Francs CFA.

Beker Yao

Commentaire

PARTAGER