Honoré Konan Yao le nouveau chef de Blédi intronisé Ce que François Touré, sous-préfet de Djébonoua lui a dit

12683
« Vous avez un rôle à jouer pour la cohésion sociale, vous ne devez pas faire la politique. Ne pas arracher les femmes de vos administrés »

Dernère publication

« Vous avez un rôle à jouer pour la cohésion sociale, vous ne devez pas faire la politique. Ne pas arracher les femmes de vos administrés ». Ce sont les conseils donnés le samedi 8 mai 2021 par François Touré, sous-préfet de Djébonoua au nouveau chef de Blédi, Honoré Konan Yao ou Nanan Pokou Konan de son nom de règne à l’issue de son intronisation en présence de l’ex-ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi.

« Nanan Pokou Konan, en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, en ma qualité de sous-préfet de la sous-préfecture de Djébonoua, j’ai l’honneur de vous remettre officiellement l’arrêté préfectoral qui vous nomme chef de village de Blédi. Vous avez un rôle à jouer pour la cohésion sociale, vous ne devez pas faire la politique. Ne pas arracher les femmes de vos administrés. Faites en sorte que vos cadres n’aient pas peur de venir au village car on a besoin de leur expertise pour le développement de Blédi et de toute la sous-préfecture de Djébonoua”, a dit François Touré, remettant le parchemin, sous les applaudissements et les cris de joie des populations

Nanan Pokou Konan succède à ce trône à Nanan Kouamé Kouassi Edmond qui assurait l’intérim depuis 2012.

Pour sa part, Jean-Claude Kouassi, parrain de la cérémonie a recommandé au nouvel auxiliaire de l’Administration, ouverture, intégrité et humilité. Selon lui, Nanan Pokou Konan doit désormais travailler uniquement dans l’intérêt général de la population à Blédi. “Nanan, vous êtes comme le corps humain qui a besoin de toutes ses composantes. Vous devez être l’acteur principal du développement mais surtout de la consolidation de l’unité entre les filles et fils de Blédi”, a ajouté Jean-Claude Kouassi. Avant de faire remarquer que Nanan Pokou Konan est soumis à la neutralité. Ont pris part à cette intronisation les élus et cadres de la sous-préfecture de Djébonoua. Le nouveau chef de Blédi est né en 1949. Il est marié et père de plusieurs enfants.

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER