Industrie-Le projet de diagnostic rapide de l’infrastructure qualité lancé

1849

Dernère publication

Le directeur de cabinet adjoint du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des petites et moyennes entreprises (PME), Albert Kouatelay a procédé au lancement du projet de diagnostic rapide de l’infrastructure qualité, le lundi 03 avril 2023 à l’immeuble Postel 2001 d’Abidjan-Plateau.

Au cours de cette cérémonie, le directeur de cabinet adjoint du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des petites et moyennes entreprises (PME), a souligné que ce projet cadre parfaitement avec la stratégie du gouvernement, qui est de faire de la qualité, un levier essentiel de développement et d’amélioration de la compétitivité, de tous les secteurs de l’activité économique en général, et en particulier, de celui de l’industrie en Côte d’Ivoire. « Le lancement du projet de diagnostic rapide de l’infrastructure qualité s’inscrit parfaitement dans la mise en œuvre de la politique industrielle de la Côte d’Ivoire, fondée sur le développement des clusters et le renforcement de la compétitivité des entreprises ivoiriennes sur les différents marchés. Ce projet bénéficie du soutien de la coopération allemande. Il va aider la Côte d’Ivoire à évaluer l’efficacité des différents domaines de l’infrastructure qualité du pays par rapport aux bonnes pratiques internationales, notamment l’accréditation, la normalisation, l’évaluation de la conformité, la métrologie et la réglementation technique », a-t-il déclaré.
Ce projet, dit-il, permettra à la Côte d’Ivoire de connaître le niveau de maturité de son infrastructure nationale, notamment la qualité et la conformité aux références internationales. Pour chaque domaine, les quatre piliers à évaluer sont le cadre juridique et institutionnel, l’administration et l’infrastructure, les prestations de services et les compétences techniques, enfin les relations et reconnaissances extérieures. « À l’issue de ce diagnostic rapide, les piliers les plus faibles pour un domaine donné, feront l’objet d’un diagnostic plus approfondi, qui lui débouchera sur la formulation d’un programme de mise à niveau de l’infrastructure de la qualité ivoirienne aux standards internationaux», a affirmé Albert Kouatelay tout en traduisant sa gratitude au gouvernement allemand, à travers le ministère de la Coopération et du Développement de l’Allemagne, pour le financement accordé au projet.
La représentante de l’Institut National de Métrologie Allemand le Physikalisch-Technische Bundesanstalt, en abrégé PTB, Jana Bante , Coordinatrice du projet, a affirmé que l’infrastructure de qualité représente l’environnement favorable au développement industriel de chaque pays et revêt une importance cruciale. Ainsi, en fournissant des services de l’infrastructure qualité locaux et rentables, non seulement les entreprises nationales sont soutenues à exporter leurs produits, mais les besoins des consommateurs locaux sont également pris en compte.

Olivier Dion avec A. Traoré (Stagiaire)

Commentaire

PARTAGER