Le ministre Abinan Kouakou Pascal:“Pourquoi une journée d’hommage au président Ouattara à Abengourou”

2920
Abinan Kouakou Pascal, ministre de l'Emploi et de la Protection sociale

Dernère publication

En prélude à la journée d’hommage au chef de l’État Alassane Ouattara à Abengourou prévue pour le samedi 14 Décembre 2019, Abinan Kouakou Pascal, ministre de l’Emploi et de la Protection sociale a animé une conférence de presse à son cabinet au plateau le lundi 9 décembre 2019.

Cette journée en hommage au président de la République et placée sous le parrainage du premier ministre Amadou Gon Coulibaly se justifie selon Abinan Kouakou Pascal, par ailleurs président du conseil régional de l’Indenie-Djuablin par les nombreuses actions de développement initiées par Alassane Ouattara dans la région.
«Notre région se métamorphose depuis l’avènement du président Alassane Ouattara. Abengourou, Bétié et Agnibilékrou font aujourd’hui partie des plus belles villes de Côte d’Ivoire. Nous ne nous lasserons jamais de remercier le président Alassane Ouattara. Il ne faut jamais se lasser de remercier celui qui te fait du bien aujourd’hui, afin qu’il continue de t’aider demain. Chez nous les Agni, on dit que c’est le visage de celui qui vous réveille que vous regardez. Nous serons des milliers à remercier le président de la République pour ce qu’il a fait et fera pour notre région ».
Abinan Pascal qui était entouré pour la circonstance de plusieurs cadres de la région a fait savoir que cette cérémonie d’hommage “symbolisera la reconnaissance des services rendus par le président à notre région, et les populations serons heureuses d’y participer parce qu’elles profitent des bienfaits des réalisations. Fort de l’information que je lui ai donnée, le Premier ministre a initié un programme d’urgence qui a abouti à l’électrification du village communal d’Adonikro. C’est la preuve que l’Indénié-Djuablin est pris en compte par le programme social du gouvernement ».
Au nombre des réalisations du président de la République dans la région, le président du conseil régional a mentionné l’installation de l’Institut national de formation des agents de santé (Infas), ainsi que l’annonce de la construction d’une université. Des infrastructures qui constituent un grand motif de satisfaction en plus des investissements réalisés dans la voirie, l’électrification qui est actuellement de 98% dans les villages contre 22% en 2010 et les écoles etc.

EF avec Sercom

Commentaire

PARTAGER