Livre: Un philosophe ivoirien interpelle les héritiers d’Houphouët-Boigny

3732

Dernère publication

Dibi Kouadio Augustin, professeur de philosophie est l’auteur du livre ‘’Le Rhdp, un beau cadeau de l’amitié du destin en souvenir d’un bâtisseur’’, paru chez Nouvelles Éditions Balafons (NEB) au 2ème trimestre 2019.

Dans cette œuvre, le philosophe ivoirien crie sa colère face au tumulte entre les héritiers d’Houphouët-Boigny.
‘’Le Rhdp, un beau cadeau de l’amitié du destin en souvenir d’un bâtisseur’’ est un livre de 110 pages, sans aucune illustration. Il est subdivisé en trois grandes parties (‘’Penser pour initier’’- ‘’Bâtir pour habiter’’- ‘’Créer pour offrir’’) pour dix chapitres. L’auteur de l’œuvre, Dibi Kouadio Augustin, avec une habilité empreinte de philosophie, tance tous les héritiers du président Houphouët-Boigny pour n’avoir pas su bien gérer ce qui leur a été légué notamment la paix et la stabilité (pays de l’hospitalité, de la vraie fraternité). À mots couverts, l’auteur reproche à l’aîné des Houphouétistes, Henri Konan Bédié, président du Pdci-Rda qu’il ne serait point de lui faire injure de dire que le Rhdp est un beau cadeau que lui offre le destin pour rassembler les morceaux dispersés, sous son règne de la ‘’Maison’’ du président Houphouët-Boigny. L’auteur poursuit pour écrire que Bédié a montré, à un certain moment, qu’il a eu de la hauteur, qu’il tient à voir son pays briller en myriades de scintillations afin de devenir comme une étoile du ciel. Et de soupirer que le président Bédié, au plus profond de lui-même, ressent que le Rhdp est le plus beau cadeau que nous offre la bienveillance amicale destin, afin que les raisons d’unir soient toujours fortes que celles de diviser et de séparer. Dibi Kouadio Augustin s’interroge : ‘’le Pdci qui a conçu, façonné et gouverné pendant des décennies la Côte d’Ivoire, ne doit-il pas nous enseigner lui-même cette sagesse, à un moment important de notre histoire ? La seule manière de pérenniser la mémoire du président Houphouët-Boigny et de son projet politique n’est-elle pas de rassembler, comme dans une forge alchimique, les membres épars issus de la maison, sous la forme d’un parti politique façonné dynamiquement par les expériences et les aventures de l’identique à soi s’étant différencié ? C’est bien ce qui est visé à travers le Rhdp qui, en quelques années seulement a réussi à faire passer la Côte d’Ivoire de l’ensablement et de l’opacité pétrifiée à la stabilité rayonnante de l’horizontalité à la verticalité’’. L’auteur enfonce le clou en écrivant que ‘’ aucune objection n’est formulée mettant en cause la gouvernance actuelle du pays et proposant une autre orientation afin que demain soit meilleur et plus beau qu’aujourd’hui’’.

Dibi Kouadio Augustin, l’auteur de l’œuvre est professeur de philosophie à l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody. Il a soutenu en 1987 à l’université de Poitiers en France, une thèse de Doctorat d’État ès lettres et sciences humaines sur Hegel. Depuis lors, ses recherches qui font autorité en Afrique, portent sur l’idéalisme allemand, la philosophie de la religion et l’existentialisme chrétien.
La première de couverture du livre est de couleur blanche et sans illustration. Elle ne porte que l’intitulé de l’œuvre écrit en orange et le nom de l’auteur en vert. Le tout donne ‘’Orange-Blanc-Vert’’, la couleur du drapeau de la Côte d’Ivoire..

M. Ouattara

Commentaire

PARTAGER