Logements sociaux à Anyama- Ebimpé Le ministre Moussa Sanogo remet les clés des maisons de 77 acquéreurs

3996
le ministre Moussa Sanogo, ministre du Budget et du portefeuille de l’État

Dernère publication

Le samedi 5 juin 2021 à Ebimpé dans la commune d’Anyama, le ministre Moussa Sanogo, ministre du Budget et du portefeuille de l’État, a présidé une cérémonie de remise de clés à 77 acquéreurs de la cité Lilium.

Les 77 habitations dont les clés ont été remises à leurs propriétaires s’inscrivent dans un programme de construction de 351 villas, sur une superficie de 7 hectares. Le tout doit être livré dans 14 mois.
“Aux souscripteurs, je voudrais dire que nous sommes heureux qu’ils aient souscrit et qu’aujourd’hui, ils soient propriétaires. C’est une étape importante dans leur vie respective. Pouvoir sécuriser sa famille est une étape importante dans la vie. (…) Je leur souhaite beaucoup de bonheur dans leur nouvelle vie dans ce nouvel environnement. Que ce soit une source d’épanouissement pour leurs familles, pourqu’au soir de leur vie, ils puissent partir de ce monde en paix en léguant quelque chose d’important à leurs descendances », a lancé le ministre à l’endroit des acquéreurs.
« Ici, tous les 351 logements ont un permis de construire. Nous avons tout fait pour obtenir des titres fonciers morcelés par logement. Nous avons pensé à sécuriser les parcelles pour les souscripteurs, pour leur éviter des ennuis à l’avenir », a spécifié Mairie-Laure Adom, le promoteur immobilier.
À cette cérémonie, le ministre de la construction du logement et de l’urbanisme, Bruno Nabagné Koné, s’est fait représenter par le Directeur du logement et du cadre de vie, Célestin Koala. Celui-ci s’est réjoui de la qualité des habitations (trois et quatre pièces), et a invité les acquéreurs à prendre soin de cet environnement.
Célestin Koala a salué le ministre Moussa Sanogo pour sa collaboration avec le ministère en charge de la construction. Selon lui, depuis la création du ministère en charge des logements sociaux en 2010, ce sont 13 milliards FCFA qui ont été investis par le gouvernement dans l’acquisition de 560 hectares de terrain dans la zone d’Abidjan. Et que, 100 milliards FCFA ont été investis directement par le ministère du Budget, pour la réalisation de voirie et réseau divers (VRD) primaires. Notamment sur les chantiers, l’apport d’eau, d’électricité, la construction de station d’épuration pour le traitement des eaux usées. En plus, il a fait savoir que les entreprises immobilières ivoiriennes ont bénéficié de 356 milliards FCFA d’exonérations de taxes, par le biais du ministère du budget.

J-H Koffo

Commentaire

PARTAGER