Lutte contre la peste des petits ruminants à Béoumi- Sidi Touré exhorte les populations à faire vacciner leurs animaux

680

Dernère publication

Sidi Touré a appelé les populations de Béoumi à lutter contre la peste des petits ruminants en vaccinant leurs animaux .

Le ministre des Ressources Animales et Halieutiques a lancé le vendredi 19 mai 2022 à Béoumi, la campagne officielle de vaccination de masse contre la peste des petits ruminants. Une opération de vaccination élargie dans le cadre du Projet “Mécanisme de relance des populations rurales”. La peste des petits ruminants, maladie animale très contagieuse se signale dans plusieurs régions du pays. Pour prévenir cette maladie, le ministre des Ressources Animales et Halieutiques lance depuis Béoumi, une campagne de vaccination de masse. Le virus de la peste peut infester jusqu’à 90% des cheptels et décimer 30% à 70% des caprins et ovins contaminés. Financé par le Fonds International de Développement de l’Agriculture et exécuté par le Programme d’Appui au Développement des Filières Agricoles. “La Peste des petits ruminants est la principale cause de mortalité des petits ruminants en Côte d’Ivoire et entraîne la mort de 180.000 animaux par an soit une perte économique estimé à environ 26 milliards de francs CFA pour l’État de Côte d’Ivoire. Une fois présente dans un élevage, elle peut rendre tous les animaux malades et tuer 70% à 100% des animaux malades surtout en période sèche. Cette maladie peut être évitée grâce à la vaccination des animaux. Pour cette campagne, ce sont près de 500.000 animaux qui seront vaccinés”, a indiqué Sidi Touré. Avant d’ajouter que cette campagne s’inscrit dans le cadre du projet “Mécanisme de relance des populations rurales”

L’appel lancé aux éleveurs et autres acteurs de la filière ovin et caprin

Pour le ministre Sidi Touré, le gouvernement ivoirien est engagé à éradiquer la peste des petits ruminants à travers les vaccinations de masse. C’est pourquoi depuis Béoumi, Sidi Tiemoko Touré lance un appel aux éleveurs et autres acteurs de la filière ovin et caprin à massivement adhérer à cette campagne de vaccination. “Chers parents, mobilisons-nous tous pour faire vacciner gratuitement nos animaux. Cela y va de votre intérêt car le coût de vaccination est pris en charge par l’État de Côte d’Ivoire et l’opération sera réalisée gratuitement par les agents vétérinaires”, a exhorté le ministre des Ressources Animales et Halieutiques. Cette campagne de vaccination de masse contre la peste des petits ruminants se déroulera dans cinq (5) régions du pays. A savoir, le Gbêkê, le Hambol, le Poro, le Tchologo et la Bagoué.

Aboubacar Al Syddick à Béoumi

Commentaire

PARTAGER