MAN: Promotion des STI (SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION) dans les Lycées et collèges de Côte d’Ivoire- Le Fonsti sensibilise une centaine d’élèves

1312
Les élèves du Lycée jeune fille Dominique Ouattara heureuses de la formation

Dernère publication

Le Fonds pour la Science, la technologie et l’innovation (Fonsti) a fait escale à Man.

Dans le cadre de ses activités de promotion de la culture de l’innovation au bénéfice des élèves des lycées et collèges de Côte d’Ivoire, le Fonds pour la Science, la technologie et l’innovation (FONSTI)
a sensibilisé une centaine d’élèves des lycées et collèges de la ville de Man. C’était le mercredi 04 octobre 2023, à l’Université polytechnique (UPM) dans l’objectif de les amener à s’intéresser davantage à la culture de la science, la technologie et l’innovation.

Le Pr Biaka Ignace, représentant le secrétaire général du Fonds pour la Science, la technologie et l’innovation (FONSTI) et le président de l’Université polytechnique de Man, Coulibaly Lacina ont animé la séance de sensibilisation. Les deux conférenciers ont montré et expliqué aux élèves le rôle et l’impact de la culture de la science et de l’innovation sur la société et les résultats des recherches scientifiques.

Le Professeur Biaka Zasséli Ignace a expliqué, dans son intervention, le rôle majeur joué par la science dans le développement de l’occident. Il a également montré ce que la science peut apporter comme solution à la Côte d’Ivoire face aux problèmes dans les secteurs de l’agriculture, la santé, la préservation de l’espèce humaine, etc. Poursuivant, le Professeur Biaka, a encouragé les élèves à opter pour les filières scientifiques après le Baccalauréat afin de doter la Côte d’Ivoire de techniciens de haut niveau dans les domaines où le pays sollicite généralement des compétences à l’étranger.

Des présentations de capsules vidéos de modèles de réussite ont aiguisé l’envi d’apprentissage des sciences des jeunes élèves.

Pour Keusla Ivanne, élève au collège Florent Jacquet de Man, avant, il avait peur des sciences à cause des calculs, mais, aujourd’hui, après les échanges et les exemples, il voit que la science n’est pas bien dure et qu’elle n’est non plus de la sorcellerie

Gueu Mireille du Lycée jeune fille Dominique Ouattara, pour sa part lance un appel à ses camarades afin de ne point négliger les sciences. « Nous avons appris que la science n’est pas seulement les maths et les physiques (…) et que la science n’est pas aussi seulement que pour les garçons. Les filles aussi peuvent faire la science. A vous camarades qui me suivez, ne négligez pas la science car ce n’est pas seulement que les maths, les physiques. Il y a aussi la science humaine et sociale », a-t-elle invité.

L’activité a pris fin par la visite des laboratoires de l’université.

Coulibaly Serge

Légende photo
Les élèves du Lycée jeune fille Dominique Ouattara heureuses de la formation

Commentaire

PARTAGER