Marcelle Kouamenan, président de la Fcu-Ci: “Notre objectif ne se limitera pas à la défense des droits et intérêts des consommateurs mais…”

1508

Dernère publication

La Fédération des consommateurs unis de Côte d’Ivoire (Fcu-Ci) a organisé le mercredi 11 mars 2020, une conférence de presse à son bureau à Abidjan Cocody-Angré pour annoncer la tenue de la 1ère édition du Forum national des consommateurs qui aura lieu le vendredi 26 mars 2020 autour du thème ‘’ Le consommateur, aujourd’hui’’.

Au cours de cette conférence, Marcelle Kouamenan, président de la Fcu-ci a révélé que la consommation est un problème transversal qui touche tous les secteurs d’activités. « Cependant, la menace que peuvent présenter les produits nocifs, de qualité douteuse ou la cherté des denrées de grande consommation, en somme, tout ce qui ne respecte pas les normes internationales, la Fédération des consommateurs unis de Côte d’Ivoire a fédéré en son sein des associations pour défendre les intérêts de ceux-ci. », a-t-il fait savoir. Il a ajouté : « La Fcu-ci existe depuis 2007, moi, j’ai été élu en septembre dernier et ma mission est de proposer des actions concrètes. Déjà, on a voulu créer un support de communication pour les consommateurs, on va vers les consommateurs pour les amener à valoriser leur savoir-faire. Notre objectif ne se limitera pas à la défense des droits et intérêts des consommateurs mais à proposer une nouvelle stratégie que je développerai au Forum. Il s’agit pour nous de mettre l’accent sur le fait de ‘’informer, conseiller, défendre’’ (…) Nous mettrons en place plusieurs actions sociales dont, des sensibilisations sur le sujet d’actualité, agir sur la chaîne de production surtout en milieu rural ». Pour un avenir radieux des consommateurs, le président projette de donner la possibilité aux coopératives et associations d’avoir accès aux plateformes économiques internationales, rechercher des financements de projets, former les membres à la gestion et l’élaboration de projet de développement et surtout stimuler l’esprit d’entreprenariat. Il lance un appel aux consommateurs de ne pas chercher à mourir en mer ou en Europe pensant qu’ils gagneront mieux qu’en Afrique, car dit-il « L’avenir, c’est chez nous en Afrique ».

OD avec AL

Commentaire

PARTAGER