Marche de l’opposition: Ce qui s’est passé à Yopougon

15093

Dernère publication

La vie a repris son cours normal dans la commune de Yopougon aux environs de 8h après un début de manifestations vers o6h du matin le jeudi 13 août 2020 dans quelques quartiers de la commune.

Les véhicules de transport en commun Taxis communaux et gbaka étaient en circulation aux environs de 8h. Les commerces, banques et marchés avaient commencé à fonctionner . La vie tournait à son rythme habituel sous la supervision des forces de défense et de sécurité déployées sur différents sites névralgiques de la commune.

Aux quartiers Koweït, camp militaire et Abobodoumé ainsi que dans les alentours du camp des sapeurs pompiers militaires, des manifestants en application du mot d’ordre de l’opposition ont tenté de paralyser les activités au moyen des étals des commerçantes installés en bordure sur les trottoirs. Des actions de courtes durée vite maîtrisées par les forces de défense et de sécurité en patrouille.
Des microbes débarquent et font des blessés.
Des microbes à bord d’un gbaka, armés de machette sont arrivés vers 8h30 mn et ont attaqué les personnes trouvées sur place devant la pharmacie Koweït. Les lascars ont détroussé leurs victimes et fait des blessés dont deux filles.
Lubafrique, la zone chaude de Yopougon
Lubafrique, sous quartier de Niangon a connu des heures un peu plus chaudes à la différence des autres quartiers.
Au passage de notre équipe de reportage, les différentes artères étaient jonchées de débris de pneus incendiés. Selon des riverains interrogés, il y’a eu quelques échauffourées entre les forces de défense et de sécurité. Le calme était revenu et les activités avaient repris de moitié. Certains magasins avaient ouvert alors que plusieurs restés fermés. La banque “La Société générale de Côte d’Ivoire” était fermée à la différence des autres banques dans la commune. (Voir photo).
Palais de justice : les activités au ralenti

Au Palais de justice de Yopougon situé au quartier Sideci d’ordinaire caractérisé par une forte affluence dans la matinée des jours ouvrables affichait plutôt ce jeudi un visage de jour férié. En lieu et place des véhicules administratifs, du personnel de justice et des usagers, ce sont plutôt des engins des force de l’ordre qui occupaient les lieux. (Voir photo). Il y avait un détachement des éléments de la gendarmerie et de la police veillant au grain dans cette zone. Quelques personnes étaient visibles dans l’enceinte du palais de justice.
La Sotra suspend ses activités
La Société de transport abidjanais (Sotra) a arrêté momentanément ses prestations dans la commune. Aux alentours de 9h, des responsables de la direction générale ont demandé aux agents en poste au lavage d’arrêter les services. Une information qui a suscité la grogne des usagers qui formaient de longues files d’attente. Cette décision selon la Sotra est motivée par le souci de préserver le parc automobile dont un bus avait été incendié au terminus 42 au quartier Sideci.

Ernest F

Commentaire

PARTAGER