Masterclass- Reprendre le pouvoir de la fertilité expliqué à des femmes

632

Dernère publication

Des femmes ont été formées sur comment reprendre le pouvoir de la fertilité

Fonction-Elle, un centre dédié à l’éducation et à l’accompagnement pour le bien-être, a organisé une masterclass le samedi 25 mai 2024 dans un hôtel d’Abidjan-Cocody-Abatta.

Placée sous le thème : ‘’Reprendre le pouvoir de sa fertilité’’, cette masterclass avait pour but d’aider les couples dans leur parcours de procréation en leur fournissant des outils et des connaissances essentiels pour améliorer leur santé reproductive. Cette masterclass visait à sensibiliser les couples aux divers aspects de la fertilité et leur offrir des stratégies pratiques et des solutions adaptées à leurs besoins spécifiques. Au cours de cet événement, des experts ont répondu à une panoplie de questions pouvant être sources d’infertilité ou troubles de la fertilité, de stérilité de même que l’hygiène de vie et d’autres pathologies liées à la reproduction. Cette démarche dialectique, allant des causes aux solutions, a permis aux participants de mieux comprendre les facteurs multiples et souvent interconnectés qui peuvent influencer leur capacité à concevoir. « Nous avons souhaité apporter notre pierre à l’édifice en aidant dans une approche holistique ces couples en difficulté. Cette approche donne de meilleurs résultats que les pratiques médicamenteuses ou d’autres interventions. À ce jour avec l’Assistance médicalisée à la procréation (Amp), une pratique très utilisée n’est pas toujours garantie. Aux États-Unis, c’est 37% de réussite. Alors que les interventions d’hygiène de vie ou des interventions nutritionnelles arrivent à rectifier à 90% certains déséquilibres qui entraînent l’infertilité », a expliqué la fondatrice de Fonction-Elle, Touré Zenab.

Par ailleurs, elle a conseillé aux femmes d’apprendre à connaître leur cycle menstruel afin d’éviter des soucis liés à la procréation.

« La première chose qu’une femme doit faire, c’est apprendre à maîtriser et à suivre son cycle menstruel. Ensuite, lorsqu’elle n’arrive pas à tomber enceinte après une certaine période, elle doit d’abord chercher à connaître la cause de cette infertilité en se rapprochant des spécialistes médicaux et paramédicaux », a-t-elle ajouté.

Dans son exposé, Dr Sako Mariame, gynécologue-hypnothérapeute, a abordé les causes fonctionnelles de l’infertilité, en mettant l’accent sur les problèmes qui affectent les trompes. Parmi ces causes, elle a cité la maladie infectieuse pelvienne, les grossesses extra-utérines, les fibromes utérins et l’endométriose.

« L’endométriose est une maladie qui touche 6 % à 10 % des femmes. Pour celles qui sont infertiles, cela concerne 25 % à 50 % des femmes, et pour celles qui ont des douleurs pelviennes, cela concerne 75 % à 80 % des femmes. L’endométriose est le déplacement de cellules qui devraient se trouver à l’intérieur de l’utérus vers l’abdomen et qui saignent lors des règles », a-t-elle souligné. Avant de faire savoir qu’il existe des solutions aux causes d’infertilité.

« Le traitement de l’infertilité doit être multiprofessionnel , reposant sur une bonne collaboration entre le patient et l’équipe médicale afin d’obtenir une grossesse », a conclu le Dr Sako Mariame.

Olivier Dion avec A. Traoré

Commentaire

PARTAGER