Mme Diomandé épouse Bamba Mah , présidente de l’Association des veuves des militaires : “Ce que l’armée fait pour nous faire … ”

1817

Dernère publication

La présidente de l’Association des veuves des militaires , Mme Diomandé épouse Bamba Mah reconnaît que l’armée leur fait des dons chaque fois qu’elles en ont besoin

Le mercredi 16 février 2022 à l’état-major général des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) à Abidjan-Plateau, la présidente de l’Association des veuves des militaires, Mme Diomandé épouse Bamba Mah a exprimé sa gratitude à l’armée ivoirienne pour les dons que les veuves des militaires et gendarmes tombés en missions de sécurisation de la Côte d’Ivoire face à la menace terroriste, reçoivent chaque fois qu’elles en ont besoin.

Les veuves de militaires et de gendarmes qui composent les Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) ont encore été soulagées par le ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, représenté par son directeur de cabinet adjoint, Anliou Soumahoro, à travers une remise de vivres offerts par un autre opérateur économique, après Ibrahim Doumbia qui avait un fait un don à ces veuves le 22 décembre dernier.
Mme Diomandé épouse Bamba Mah, présidente de l’Association des veuves des militaires salue la constante sollicitude du ministère d’État, ministère de la Défense à l’endroit des veuves de militaires et de gendarmes tombés pour la défense des frontières ivoiriennes pour mettre les terroristes hors d’état de nuire en Côte d’Ivoire. « C’est un sentiment de joie, de reconnaissance, parce que l’armée ne fait que nous faire des dons chaque fois qu’on en a besoin. Nous ne pouvons que dire merci au ministre d’État pour ce qu’il a fait le 22 décembre dernier. Faire des dons aux veuves n’est pas donné à tout le monde. Nous lui disons grand merci. Le ministre d’État, ministre de la Défense est notre papa, il lutte toujours pour nous les veuves. C’est un papa qui a un cœur en or et ses actions en notre faveur ne peuvent pas nous étonner. Nous lui disons merci et merci aussi à cet opérateur économique, qui aurait pu refuser d’aider le ministre de la Défense », a dit Mme Diomandé épouse Bamba Mah, au nom des épouses des militaires et gendarmes qui ont perdu la vie au cours des opérations de lutte contre le terrorisme en Côte d’Ivoire.

Ce que Anliou Soumahoro, directeur de cabinet adjoint du ministre d’État Téné Birahima Ouattara, a dit

Au nom du ministre d’État, ministre de la Défense, le directeur de cabinet adjoint, Anliou Soumahoro a remis un important don de vivres aux veuves des militaires et gendarmes tombés sur les différents fronts de lutte contre le terrorisme en Côte d’Ivoire : « Le ministre d’État lui-même avait remis des dons le 22 décembre 2021. C’est dire que les opérateurs économiques commencent à penser aux conditions des veuves. C’est une initiative à encourager au niveau de tous les opérateurs économiques de la Côte d’Ivoire. Sans sécurité, rien ne se fait en Côte d’Ivoire. Tout le monde doit prendre conscience que l’armée doit être aidée, pour qu’on puisse être sûr que la Côte d’Ivoire est en parfaite sécurité. Nous recevons aussi d’autres dons, des véhicules, du matériel militaire de tous ordres et nous en avons besoin pour le fonctionnement de l’armée, en plus des vivres qui sont généralement offerts aux veuves».
Dix tonnes de riz, 100 cartons d’huile, 100 cartons de pâtes alimentaires, 100 cartons de pâtes de tomate et 94 cartons de savons constituent l’ensemble des dons reçus par les veuves des militaires et des gendarmes de l’armée ivoirienne.

Olivier Dion

Commentaire

PARTAGER