Nomination de Anne Ouloto à la fonction publique- Des femmes et les jeunes du Cavally reconnaissants au chef de l’État : “Cela fait la 4ème chance que ce ministère revient aux Wê, d’Emile Kéhi Boguinard en passant par Hubert Oulaye à Emile Guiriéoulou”

11395

Dernère publication

« Cela fait la 4ème chance que ce ministère revient aux Wê, d’Emile Kéhi Boguinard en passant par Hubert Oulaye à Emile Guiriéoulou », a dit Mme Djiro Jeannette, présidente des femmes de Guiglo le samedi 17 avril 2021 lors d’une réunion tenue sur l’esplanade du centre social en hommage au chef de l’État et au premier ministre suite à la reconduction de Anne Désirée Ouloto au gouvernement comme ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’administration.

«J’adresse mes vives remerciements au président de la République SEM Alassane Ouattara et au Premier ministre Patrick Achi pour avoir pensé aux femmes et surtout à la Région du Cavally en nommant à ce poste de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, notre fille Anne Désirée Ouloto. C’est pour la toute première fois dans l’histoire de la Côte d’Ivoire qu’une femme est nommée à la tête de ce ministère et cela fait la 4ème chance du Cavally que ce ministère revient aux Wê. d’Emile Kéhi Boguinard en passant par Hubert Oulaye à Emile Guiriéoulou et aujourd’hui, c’est Anne Ouloto. C’est pourquoi, nous tenons à lui dire merci. En la mettant à ce poste qu’il soit rassuré qu’elle fera le travail pour toute la nation ivoirienne. Aider les jeunes diplômés sans coloration politique et de distinction d’ethnique à leur trouver du travail afin de diminuer le chômage en Côte d’Ivoire. », a dit la présidente. Poursuivant, elle a indiqué : « Le moment est venu pour échanger avec les groupements des associations afin de préparer l’accueil de la ministre Anne Ouloto au moment où elle viendra à Guiglo. Pour son nouveau poste, c’est une nouvelle chance pour les jeunes du Cavally que le président accorde. Parce que si aujourd’hui on voit encore qu’après 10 ans qu’Hubert Oulaye est encore aimé, c’est le travail qu’il a donné en son temps aux jeunes de toute la Côte d’ Ivoire. Alors depuis belle lurette, la ministre a instauré le maintien de la paix et la cohésion sociale, la stabilité et la sécurité pour notre belle région. »
Rappelons que plus de 30 représentants des groupements d’associations ont pris part à cette rencontre.

Konhon Dominique, Correspondant régional dans le Cavally

Commentaire

PARTAGER