Organisation des femmes unies des médias de Côte d’Ivoire : la présidente Angèle Koulaï installée

1322

Dernère publication

Angèle Koulaï a été installée dans ses fonctions de présidente de l’organisation des femmes unies des médias de Côte d’Ivoire.

L’organisation des femmes unies des médias de Côte d’Ivoire ( OFUMCI) a procédé le samedi 27 août 2022, à la salle de conférence la bibliothèque municipale Hortense Aka Anghui du Centre pilote de la commune de Port-Bouet dans le district d’Abidjan, à l’investiture de son bureau national.

Cette organisation est une occasion pour ces femmes du monde des médias de s’unir autour d’un même idéal, de lutter contre le harcèlement sexuel dont elles sont parfois sujet dans ce milieu, et de se battre pour avoir des bonnes conditions de vie et de de travail.


Le message du maire de Port Bouet , parrain de l’Ofumci

C’est Angèle Koulaï, journaliste, correspondante du quotidien “le Bélier” dans le district autonome des montagnes, qui a été investie en qualité de première présidente de l’Union des femmes unies des médias de Côte d’Ivoire. C’est Bako Nestor chef d’entreprise et cadre du Guemon qui a procédé à son investiture avec à ses côtés Oula Tidiane journaliste, directeur général de HDBM media et Soum Billy Journaliste.

Prenant la parole, Aka Anodjo 2eme adjoint au maire de Port Boueto représentant le premier magistrat de la commune parrain de la cérémonie a dit au nom du Maire, ses encouragements et tout l’honneur qu’il a de parrainer cet événement.

« Je tiens à vous féliciter pour cette belle initiative. Que les femmes aient décidé de créer une organisation spécifique au genre, est bien le preuve qu’il y une culture féminine des médias, une manière de travailler plus douce et plus concilliante. J’espère que votre organisation exercera une influence déterminante sur l’ensemble des activités des médias, et que grâce à vous la population aura du travail des médias une image plus conventuelle », a dit le représentant du Maire de Port Bouet, Emmou sylvestre, parrain de la cérémonie.


Hommage à une consœur

Angèle Koulaï, présidente nationale élue, a dans son allocution, donné l’objectif de cette organisation. Elle a
également remercié ceux qui ont permis à cette cérémonie d’avoir eu lieu . « L’ofumci a été créée pour permettre à nos consoeurs de pouvoir travailler dans de bonnes conditions, et de jouir de leurs droits. Nous voulons lutter contre le harcèlement sexuel et permettre à toutes ces jeunes filles qui ont pour passion le métier media de pouvoir s’y intéresser et apprendre sans aucune difficulté. . Je tiens sincèrement à dire au nom de tous les membres de l’ofumci, toute ma gratitude au Maire de la commune de Port Bouet pour avoir accepté d’abriter cette investiture et profiter pour remercier tous les sponsors et tous ceux qui ont permis que cette cérémonie se tienne » s’est elle exprimé.

Venues des régions de la Côte d’Ivoire, les membres de l’ofumci ont en début de cette cérémonie, avec toute l’assemblée observés, une minute de silence en la mémoire de l’une des leurs, assassiné à quelques jours de cette cérémonie. De nombreux conseils ont été donnés à la présidente et à toutes les membres de cette organisation de la part de Bako Nestor et Houla Tidiane les deux invités spéciaux.
Rappelons que cette cérémonie était placée sous le patronage de Amadou Coulibaly ministre de la communication et de l’économie
numérique et la présidence de Nasseneba Touré, ministre de la famille et de la famille.

Une correspondance particulière de CS

Commentaire

PARTAGER