Présidentielle d’octobre 2020: Ce que les élus et cadres du Tchologo, de la Bagoué et du Poro attendent de Ouattara

520

Dernère publication

Les élus et cadres des régions du Tchologo, du Poro et de la Bagoué ont, dans une déclaration appelée “Déclaration de Korhogo”, lue le mardi 21 juillet 2020 à la rue Lepic, par la ministre Mariatou Koné, demandé au Président Alassane Ouattara d’accepter d’être le candidat du RHDP, le 31 octobre prochain.

Dans la déclaration rédigée à Korhogo le samedi 18 juillet dernier, Mme Mariatou Koné a donné les raisons du choix des élus et cadres des régions du Tchologo, du Poro et de la Bagoué :”Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, notre frère, nous a quittés le 8 juillet 2020. Grâce au leadership de SEM Alassane Ouattara, Président de la République, chef de l’État, la Nation et le monde entier ont réservé à notre frère des obsèques d’un grand homme. Au terme de ces obsèques, nous élus et cadres des régions de la Bagoué, du Poro et du Tchologo, malgré la profonde douleur qui nous étreints en ce moment, réitérons nos condoléances attristées au Président Alassane Ouattara et prions le Seigneur de lui donner les ressources nécessaires pour supporter cette terrible épreuve imposée par le destin, marquons toutefois notre grande inquiétude face au vide créé par la subite disparition de notre frère et la difficulté de pourvoir à son remplacement, à trois mois de l’échéance électorale présidentielle du 31 octobre 2020 ; indiquons qu’il est nécessaire pour notre pays, la Côte d’Ivoire, de préserver les acquis du développement réalisés sous la gouvernance de SEM le Président de la République, qui font de notre pays l’un des plus en progrès dans le monde ; demandons en conséquence à SEM Alassane Ouattara, nonobstant son annonce solennelle du 5 mars 2020 sur l’état de la Nation, devant les deux Chambres du Parlement, de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre et de transférer le pouvoir à une jeune génération, de faire violence sur lui-même et de reconsidérer sa position, afin d’accepter d’être le candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, pour la paix, la stabilité et l’émergence de la Côte d’Ivoire”. Les élus et cadres de ces trois régions, dont les ministres Issa Coulibaly, Gilbert Koné Kafana et Kandia Camara, le directeur général du Conseil du café-cacao, Yves Brahima Koné, le doyen Koné Tiémoko Yadé, ont remercié le Président Alassane Ouattara pour son implication et sa présence effective aux obsèques de son « fils » Amadou Gon Coulibaly : ” Nous exprimons notre profonde reconnaissance à SEM le Président de la République d’avoir adopté notre frère en tant que fils, de l’avoir formé pour en faire un grand homme d’État et de l’avoir accompagné durant toute sa vie de son affection et de son soutien, en toutes circonstances ; disons infiniment merci au chef de l’État pour les obsèques nationales et internationales réservées à notre frère, pour son implication directe et sa participation effective à toutes les étapes des funérailles ; réitérons nos infinis remerciements au Président de la République d’avoir soutenu fermement le choix du RHDP désignant note frère pour lui succéder à la tête de l’État”.

Olivier Dion

Commentaire

PARTAGER