Processus d’industrialisation des secteurs d’activités L’Ong Ivoir’Initiarives Pfg s’engage pour la promotion de la transformation des produits locaux

3704
Le jeudi 3 juin 2021 la première édition de la Journée « Ivoir’Initiarives Pfg », s’est ouverte au Sofitel Hôtel

Dernère publication

Le jeudi 3 juin 2021 la première édition de la Journée « Ivoir’Initiarives Pfg », s’est ouverte au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody sur le thème : « la transformation des produits locaux.» à l’initiative de la plateforme des ‘’femmes pour gagner’’ (Pfg).

Cette édition qui a pris fin dimanche 6 juin a été consacrée à la transformation et valorisation des produits locaux, des expositions d’œuvres arts, de pagnes traditionnels, de produits dérivés de l’agriculture confectionnés dans la pure tradition ivoirienne.
Il s’agissait de donner aux femmes participantes des outils en vue de leur autonomisation d’une part et à booster le processus d’industrialisation des secteurs d’activités dans lesquels elles évoluent d’autre part.

« Notre objectif est d’arriver au top niveau et vous convenez avec moi que arriver au top niveau revient inéluctablement à industrialiser tous les secteurs d’activités qui sont concernés par notre projet. Pour arriver à une industrialisation, nous donnons des outils aux femmes dans les domaines du management, de la qualité et les domaines techniques. Notre objectif est vraiment d’atteindre le top niveau pour les femmes en leur permettant de développer qualitativement et quantitativement leurs activités.», a souligné Me Christiane Bitty-Kouyaté, présidente de la Plate-forme des ‘’femmes pour gagner’’ (Pfg),
Elle entend ainsi, apporter de la visibilité aux femmes dans le domaine de l’artisanat. . Le procédé consiste en effet à mettre en évidence les produits locaux par la transformation. « C’est la raison pour laquelle nous avons organisé ces journées qui permettent aux femmes de montrer leur savoir-faire. En montrant leur savoir-faire, elles attirent l’attention de grands acheteurs et de petits acheteurs qui par la suite vont être amenés à leur passer des commandes. Ce qui leur permettra de garantir et d’obtenir une qualité optimale de leurs produits. Et ainsi être au top niveau.», a expliqué la présidente de la Plate-forme des ‘’femmes pour gagner’’ (Pfg). Qui demeure persuadée que, c’est par l’industrialisation que les femmes ainsi que l’État de Côte d’Ivoire parviendront à atteindre le niveau des pays développés.

Touré Abdoulaye avec L. Abdul (Sercom)

Commentaire

PARTAGER