Promotion de la Riziculture et autosuffisance en Côte d’Ivoire Le ministre Gaoussou Touré reçoit des félicitations pour la création d’un ministère dédié par Ouattara

40219

Dernère publication

Le gouvernement ivoirien a adopté, en Mars 2020, une nouvelle Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture (SNDR) 2020-2030. Cette stratégie a pour objectif d’assurer à la Côte d’Ivoire une autosuffisance en riz de bonne qualité avant 2025 et de faire du pays l’un des plus grands producteurs africains exportateurs de riz d’ici 2030.

L’atteinte de ces objectifs passe par l’élaboration et la mise en œuvre de projets rizicoles intégrés portés par le secteur privé, moteur du développement de cette Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture.
Cette vision du Chef de l’État SEM Alassane Ouattara suscite de l’intérêt tant à l’échelle africaine qu’à l’échelle mondiale.
C’est dans ce cadre que le Ministre de la Promotion de Riziculture, Gaoussou Touré, a été reçu le vendredi 15 janvier 2020 en audience à Lomé (Togo) par le Ministre togolais de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, Antoine Lékpa Gbégbéni.
« Nous avons été séduit par la maitrise que notre homologue a du secteur rizicole. Cela serait une bonne chose de nous inspirer du modèle de la Côte d’Ivoire pour le développement de la riziculture au Togo. Il est important que nous échangions très souvent car les réalités sont les même en Afrique. Nous avons les mêmes agriculteurs, les mêmes aléas climatiques, l’expérience des uns pour servir aux autres pays qui sont à la recherche d’innovation » a fait savoir le ministre togolais à l’issue de l’audience.
Le ministre ivoirien a profité de l’occasion pour adresser une invitation à son homologue afin de s’imprégner du modèle ivoirien : « Nous avons tenu à échanger sur nos différentes expériences avec notre collègue du Togo. Nous avons pu nous rendre compte qu’effectivement nous avons les mêmes réalités. Cela nous invite à des rencontres plus fréquentes pour examiner ensemble ce qui a marché dans un pays et ce qui n’a pas marché dans l’autre. J’ai profité pour lui adresser une invitation en Côte d’Ivoire pour comprendre la SNDR 2020-2030 et sa mise en œuvre » .
L’audience s’est tenue en marge d’un atelier organisé par la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et qui a abouti à une signature de convention de coopération entre le Ministère de la Promotion de la Riziculture de Côte d’Ivoire et la banque.

CK, avec Sercom

Pour acheter votre journal du jour en PDF – les archives et les numéros récents, cliquer  …..

 

 

https://www.lintelligentdabidjan.info/client/produit/n3749-4/

Commentaire

PARTAGER