Ramadan Yapi Djoman Constant fait don de vivres à 200 familles musulmanes d’Anyama

5164
Le dimanche 02 mai 2021, Yapi Djoman Constant, président des cadres d’Anyama et de Broffodoumé a fait don de vivre

Dernère publication

Le dimanche 02 mai 2021, Yapi Djoman Constant, président des cadres d’Anyama et de Broffodoumé a fait don de vivre d’une valeur de 5.800.000 francs à 200 familles musulmanes au terrain de Maracana du quartier Bois-sec à Anyama.

Ces dons en vivre sont composés de sacs de riz, de boîtes de lait et de sucre. Yapi Djoman Constant se dit être obligé d’aider sa population, d’apporter son soutien aux efforts du gouvernement et du Président de la République Alassane Ouattara. « Être adversaires ne veut pas dire être ennemis. Après ma défaite aux législatives, je suis allé féliciter mon frère, l’honorable Diakité Ibrahim. Anyama se développe, grâce au président Alassane. On a une zone industrielle, un stade olympique et plusieurs infrastructures pour faire le bonheur des 33 villages de la circonscription. Ce don ne pourrait suffire, mais si Dieu le veut, on ira au-delà. Et déjà, je me projette sur la fête des mères et je sais qu’avec Dieu, j’aurais les moyens de venir en aide à nos mamans. Le député d’Anyama, Diakité Ibrahim Moalim qui s’est félicité de ce geste a dit : « ce n’est pas la première fois que M. Yapi fait parler son cœur. Trois semaines en arrière, il avait fait un geste semblable à la communauté chrétienne durant la Pâques. C’était mon adversaire lors des législatives, mais ce n’était pas mon ennemi. La preuve, pour cette remise de don, il m’a honoré en m’invitant et en me donnant aussi de quoi rompre mon jeûne. Merci à lui, c’est un acte de paix. Ici à Anyama, on veut des gens, qui lorsqu’il ont un petit quelque chose, partage quand même ». Diallo Adama, imam de la Mosquée Seydou Diaby et représentant du Cosim-section-Anyama, s’est dit touché par le geste de leur fils mais pas surpris. Il a indiqué que le donateur avait été sollicité pour la peinture de l’école coranique d’Anyama et qu’il avait répondu favorablement à l’appel.
Koné Rokia, porte-parole des bénéficiaires, a traduit toute leur reconnaissance à Yapi Djoman Constant et à tous les cadres de la commune pour leur aide à la population. « Nos autorités ne nous ont pas oubliés. Un geste de plus de 5.000.000 francs, que Dieu vous le rende au centuple », a-t-elle dit.

MO avec DO

Commentaire

PARTAGER