RTI-Wozo vacances 2019 : 3ème manche éliminatoire‘’Les innovateurs de Sikensi’’ et ‘’Souraley d’Attigouakro’’ qualifiés

620

Dernère publication

La troisième manche éliminatoire de Wozo vacances 2019 s’est tenue au palais de la Culture de Treichville-Abidjan le mercredi 31 juillet 2019 toujours avec Tata Nahomi Alafé au micro.

Ils étaient 4 groupes à s’affronter lors de cette troisième manche éliminatoire de Wozo vacances 2019. Ce sont les groupes ‘’Les innovateurs de Sikensi’’ et ‘’Souraley d’Attigouakro’’ qui ont obtenu leurs tickets pour la demi-finale de cette trentième (30ème) édition de wozo vacances.

Le classement de cette avant-dernière manche éliminatoire de wozo vacances 2019 se présente comme suit : le groupe ‘’Les innovateurs de Sikensi’’, 1er avec 922 points; il est suivi de ‘’ Souraley d’Attigouakro’’, 2ème, détenteur de 857 points. ‘’Les Douahoudés de Bougousso’’ occupent la 3ème place avec 820 points, quand ‘’Les enfants victorieux de Port-Bouët’’, 4ème ont obtenu 743 points. Les groupes se sont affrontés à travers les 5 disciplines que sont la présentation de la ‘’carte postale’’, ‘’ Les contes’’, ‘’ Les petits génies’’, ‘’La danse traditionnelle’’, et ‘’Les playbacks’’, afin de séduire le jury. Au titre de la discipline ‘’playbacks’’, ‘’les petits-anges’’ de Tata Nahomi ont imité les artistes Séry Simplice (Les innovateurs de Sikensi), Mawa Traoré (Les Douahoudés de Bougousso), Claire Bahi (Les enfants victorieux de Port-Bouët), et enfin Marie Sy (Souraley d’Attigouakro).

Les artistes imités ont effectué le déplacement pour soutenir les enfants, notamment Sery Simplice, qui réside aux États Unis, et dont les imitateurs ont été vainqueurs. Cette 3ème manche éliminatoire a vu les prestations artistiques de Dj Kérozen et d’un groupe venu de Bouaké. Il a mis également le peuple Lobi à l’honneur avec la tenue imposée. La 4ème et dernière manche éliminatoire se tiendra le vendredi 9 août 2019 au palais de la culture d’Abidjan-Treichville à partir de 14 h 30. Suivront deux demi finales et la finale.

M.O avec KN

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER