Santé:Les jeunes invités à utiliser les méthodes contraceptives

924

Dernère publication

Hervé Zago, coordonnateur Programme Transform de Population Service International (Psi), a organisé le festival Didier, le vendredi 26 et samedi 27 juillet 2019 à Treichville et à Abobo

Durant ces deux jours d’activité, le coordonnateur, a expliqué l’importance du ” club Didier ” aux populations de Treichville et d’Abobo. Selon lui :« le ” club Didier ” est un club de Population Service International qui consiste à éduquer les jeunes sur la sexualité. « Nos cibles sont les jeunes de 15 à 24 ans, nous les sensibilisons à un changement de comportement en utilisant les méthodes de contraception.», a-t-il dit. Il a incité les jeunes à utiliser les méthodes contraceptives. « À travers le festival Didier, nous sensibilisons les jeunes à se protéger pendant les rapports sexuels car cela permet d’éviter les grossesses non désirées et les maladies sexuellement transmissibles.», a-t-il ajouté. En outre, il a signifié que le bilan a été positif dans la mesure où, “Didier 1 et Didier 2″ ont connu un succès. « Après le grand succès qu’à connu ‘’Didier 1 et Didier 2, nous souhaitons étendre les activités sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Afin de sensibiliser la population ivoirienne sur l’importance de l’utilisation des méthodes de contraception.»

Ce que des responsables de Treichville et d’Abobo ont dit

Diabaté David, président de la jeunesse communale de Treichville et point focal de Psi Treichville, a salué les efforts déployés par Psi
« Après 6 mois de sensibilisation le message est passé. Car 5 rapports sur 10 des jeunes dans la commune sont protégés. En 2017 à l’hôpital général de Treichville, il y a 3 111 personnes dépistées dont 108 séropositifs, 12 décès, et 100 personnes sont perdues de vue. Vu les résultats alors l’on pourrait affirmer sans se tromper que le VIH est une réalité à Treichville», a-t-il affirmé.
Teby Blaise, président des clubs ”Didier ” d’Abobo, a fait savoir que ce club est composé de 200 jeunes dans le secteur informel qu’ils ont pu sensibiliser. Pour lui, le choix s’est porté sur Abobo parce que le taux d’affection au niveau de cette commune était élevé. Le club ‘’ Didier ‘’ est composé de 400 membres répartis dans de différents clubs au niveau d’Abobo et de Treichville.

OD avec AT

Commentaire

PARTAGER