Séminaire sur le civisme à Bouaké – Georgette Kouassi, directrice en charge du civisme et de la citoyenneté aux participants : “Faire en sorte (…) qu’on n’assiste plus aux actes de vandalisme et aux conflits intercommunautaires”

441

Dernère publication

Du 8 au 10 octobre 2021, les directeurs régionaux et départementaux de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique ont pris part à Bouaké, à un séminaire de renforcement de capacité aux valeurs civiques, citoyennes et aux outils du service civique. Une formation initiée par le ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique.

Au nom du ministre Mamadou Touré, Georgette Kouassi, directrice en charge du Civisme et de la Citoyenneté a invité les participants à faire en sorte qu’il n’y ait plus des actes de vandalisme et des conflits intercommunautaires
Georgette Kouassi a exhorté les participants, à être des relais des directions centrales et programme du service civique, pour une large information sur les projets desdites directions.”Ce que nous attendons de vous, c’est de continuer à inculquer aux populations particulièrement les jeunes, la notion de paix, la citoyenneté, le civisme, la non-violence et la démocratie participative. Vous devez faire en sorte que nos populations s’approprient les notions de démocratie participative et qu’on n’assiste plus aux actes de vandalisme encore moins des conflits intercommunautaires”, a dit Georgette Kouassi
Durant trois (3) jours, les participants au nombre de 32 venus de toutes les régions du pays ont été instruits sur les principes fondamentaux du civisme et la citoyenneté active, de la culture démocratique, des symboles de la République, de la vulnérabilité des jeunes et de leur prise en charge dans les centres de service civique.
Ce séminaire de Bouaké a été le lieu pour les participants, de faire l’état des lieux du contexte de civisme et de la citoyenneté de leurs localités. Une occasion pour Fatoumata Bamba, directrice régionale de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique de Gbêkê, de faire savoir que l’incivisme est en nette régression à Bouaké selon les rapports de sa direction. Elle a surtout insisté sur la prise de conscience de la jeunesse de Gbêkê vis-à-vis du respect des symboles et emblèmes de la République et des autorités locales qui les incarnent.

Aboubacar Al Syddick à Bouaké

Commentaire

PARTAGER