Sensibilisation contre les congés anticipés à Yamoussoukro- Les consignes des forces policières et militaires aux élèves du collège moderne 2

1458
school mag

Dernère publication

La direction du collège moderne 2 de Yamoussoukro, avec l’appui des forces policières et militaires de la commune de la capitale politique a organisé  le lundi 5 décembre 2022 une séance de sensibilisation des élèves dudit établissement contre les congés anticipés.

Débutée par une  cérémonie d’honneur à l’emblème national ( salut aux couleurs) dans le style militaire ( la montée du drapeau d’abord, ensuite l’hymne national) , cette rencontre a eu pour cadre l’esplanade de l’administration du collège. Prenant la parole , Coulibaly Judith épouse Koffi, proviseure de cet établissement secondaire a salué  non seulement la démarche des forces policières et militaires  mais également le choix de son école.  Pour elle, cette cérémonie est d’ une importance capitale pour la direction de l’école, d’autant qu’elle invite les élèves au respect des valeurs citoyennes et civiques. C’est pour cela qu’elle a remercié vivement les initiateurs. Poursuivant, elle a rappelé les objectifs de son école qui s’inscrivent dans la vision de la ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, qui appelle les apprenants à être des citoyens responsables pour une école de qualité. A cet effet, elle a réaffirmé  l’engagement de son administration à encadrer au quotidien les élèves afin de faire d’eux des élites de demain.  Elle a invité ,par ailleurs, les élèves au nombre de 1800 à surseoir à tout comportement déviant et de se conformer aux règlements intérieurs de l’établissement.

Les conseils du colonel Bably Guy 

Lui emboîtant le pas, le colonel des forces spéciales basées à Yamoussoukro, colonel Bably Guy a,   pour sa part,  prodigué de sages conseils aux élèves et invité ces derniers au respect  sans faille du drapeau national qui est un symbole très important pour tout citoyen ivoirien. ” Chaque fois que vous voyez le drapeau , vous devez vous dire que nos enseignants, nos parents et l’État de Côte d’Ivoire font beaucoup pour nous. Nous devons faire aussi des efforts pour réussir” a-t-il indiqué.

Dans le même ordre d’idée, Alla Charles, commissaire de police au 2e arrondissement de police de Yamoussoukro, a invité les apprenants à tourner  définitivement le dos aux actes qui vont contre les lois du pays. Notamment, empêcher leurs camarades d’aller à l’école, les actes de banditisme et la consommation de la drogue au sein de l’école. ” Si vous le faites, vous tombez sous le coup de la loi. Et on va vous poursuivre. Ce n’est pas de notre intérêt de mettre nos enfants dans des cellules de sûreté. Nous devons vous accompagner avec madame le proviseur dans le cadre de votre formation pédagogique. Je vous invite à vous consacrer à l’essentiel, c’est-à-dire à l’école.” a-t-il indiqué”   il les a invités  à dire à l’unisson non aux congés anticipés, à la drogue, au banditisme, aux grossesses en milieu scolaire …etc.

Pour le reste, Fofana Mamadou, directeur régional de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, a invité les élèves à la discipline et au travail bien fait. Avant de remercier les autorités policières et militaires.


Harry Diallo à Yamoussoukro             

Commentaire

PARTAGER