Seth KOKO reçu par Olusegun Obasanjo ex Président du Nigéria

2701

Dernère publication

Arrivé au Nigeria dans le cadre de sa mission de consultation des organes de décision de la CEDEAO, le leader du Mouvement L’ALTERNATIVE-CI a préalablement été reçu à Lagos par le Ministre de l’Intérieur du Nigeria, Monsieur Rauf Aregbesola avant d’être reçu pour la 5ème fois consécutive par l’homme le plus influent du Nigeria, le Président Obasanjo, en sa résidence privée d’Abeokuta, dans l’État d’Ogun State.

Seth KOKO avait suspendu sa candidature à la présidentielle du 31 Octobre 2020 en contestation de la candidature “illégale” du Président sortant Alassane Ouattara, avant de s’assigner la mission le 29 août dernier de porter la voix de l’opposition auprès des Organisations sous-régionales et internationales.

Cette approche remarquable a pour but, d’obtenir le respect de la Constitution ivoirienne par le Président sortant qui est à la fin de son 2ème et dernier mandat, le report du scrutin, la recomposition des CEI locales et l’organisation d’une élection crédible, apaisée et inclusive.

Dans ce cadre, le leader de L’ALTERNATIVE-CI sera également reçu au siège de la CEDEAO, de l’ONU, de l’UA, de l’UE et de bien d’autres chancelleries africaines locales, puis au Ghana, avant de se rendre en Europe où il rencontrera les leaders politiques ivoiriens en exil.

” La Côte d’ivoire a assez souffert. Nous n’avons pas le droit de lui imposer une énième crise post électorale en contribuant à la violation flagrante de sa Constitution. La politique est un métier où l’on fait la promotion de la démocratie avec un point d’honneur sur le respect du droit. Nous sommes convaincus que sous peu, le cas de la Côte d’Ivoire sera analysé par les constitutionnalistes de la Communauté Internationale dans le but de faire respecter la constitution ivoirienne.

Pour y parvenir, l’opposition doit resté solidaire. À cet effet, des échanges ont été initiés avec la plus part des responsables de partis politiques recalés ou validés par le Conseil Constitutionnel . Nous sommes convaincus de ce que le coup d’Etat civil du Président Ouattara ne passera pas si nous parlons d’une seule voix. ” à dit le leader du Mouvement L’ALTERNATIVE-CI.

SerCom
www.lalternativeci.org

Commentaire

PARTAGER