Simon Doho, chef des députés Pdci, accuse Guikahué et récuse son autorité, la tourmente dans la maison Bédié continue

2847
photo montage

Dernère publication

La maison Bédié est toujours dans la tourmente, malgré l’apaisement au sujet du cas Jean Louis Billon. En effet , suite aux dissensions au sein du groupe parlementaire du vieux parti, le président dudit groupe , l’honorable Simon Doho est en colère. Il accuse le secrétaire exécutif Maurice Kakou Guikahué d’être l’instigateur d’une cabale contre lui , et récuse désormais totalement son autorité.

” En ma qualité de président du groupe parlementaire du Pdci Rda, je ne vous reconnais ni l’autorité, ni la qualité pour convoquer une quelconque réunion avec la participation des honorables députés au titre du groupe parlementaire Pdci Rda”, assène Simon Doho, dans un courrier daté du 29 septembre 2021, dont une copie a été transmise au Président du parti, Henri Konan Bédié.

[ Les raisons de la colère de Simon Doh contre Guikahué ]

Dans cette lettre adressée à Maurice Kakou Guikahué, Simon Doho lui reproche de l’avoir convoqué à une demande d’explication, devant d’autres participants sans l’avoir avisé du format de la réunion. Il reproche également à celui qui est député lui-même, et membre du groupe , donc sous son autorité, de ne digérer sa non reconduction à la tête du groupe. Il dément avoir reçu 100 millions Fcfa de la part du Président Bédié contrairement à ce que Guikahué a allégué en sa présence.

Enfin, Simon Doho précise que le secrétaire exécutif du Pdci Rda , n’est pas un modèle de bonne gouvernance, qu’il n’a aucune leçon à lui donner, dans la mesure où il n’a fait aucun bilan, des quatre années durant lesquelles il a lui-même présidé le groupe parlementaire Pdci.

Les regards restent tournés vers le Président du parti , Henri Konan Bédié.

Charles Kouassi

LUNO (1)

UNA (1)

Commentaire

PARTAGER