Soul to Soul, directeur de protocole de Guillaume Soro aux populations du Gbêkê : Nous pouvons démontrer qu’un référendum peut se faire dans la paix et dans la joie

1168

Dernère publication

Kamagaté Souleymane connu sous le pseudonyme de Soul to Soul directeur du protocole de Guillaume Soro s’est entretenu avec le KIAC ‘’Kigbafori Action’’ sur le référendum constitutionnel. C’était le samedi 24 septembre 2016, à Bouaké.
Soul to Soul a saisi cette occasion pour mettre le KIAC en mission de sensibilisation. « En tant que mouvement de soutien aux actions de Guillaume Kigbafori Soro, vous devez montrer au monde entier que le Président de la République, le Président de l’Assemblée nationale et le Président Henri Konan Bédié ne sont pas seuls. Le KIAC doit se mettre en mission en Côte d’Ivoire pour démontrer qu’un référendum peut se voter dans la paix et dans la joie. Faites en sorte que nous puissions voter à 100%. Faites comme si c’était une campagne de vaccination. Allez de cour en cour. Montrez que ce n’est pas une invention du Président de la République », a indiqué l’homme de main de Guillaume. Selon lui, cette réforme constitutionnelle est partir de la réunion de Linas-Marcoussis au cours de laquelle tous les acteurs politiques ont apposé leur signature. « Ils ont tous signé. Donc, le Président Alassane Ouattara ne fait que respecter sa parole donnée », a-t-il souligné
Par ailleurs, il a vanté les mérites du Chef de l’Etat à réviser la constitution en sollicitant l’avis du peuple par voie référendaire:
« Nous ne voulons plus que la constitution crée des guerres dans notre pays. C’est la volonté du Président de la Côte d’Ivoire. Donc, il faut que le KIAC montre qu’il est prêt à accompagner Alassane Ouattara. Il faut dans vos comportements de tous les jours, parler du référendum et de la constitution. Soyez mobilisés et commencez déjà la mobilisation pour accueillir le ministre Amadou Gon qui viendra parler du référendum » a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « montrez à Guillaume Soro, qu’il peut compter sur vous. Lorsqu’il vous parle, vous exécutez. Et le Président de la République nous regarde, nous n’avons pas le droit de le trahir »,
Quant à M. Cissé Maurice, Président du KIAC, il a donné toutes les assurances à soutenir les actions du Président de la République : « Le KIAC se mettra en mission et se mobilisera pour mettre toute la jeunesse de Bouaké et des autres villes en mouvement pour voter le ‘’OUI’’ au référendum et sera prêt pour accueillir le ministre d’Etat Amadou Gon ».
G.K (source site officiel du PAN)

Commentaire

PARTAGER