Théâtre “Championne, L’enjailleuse’’ en avant-première sur les planches

15970
La Compagnie artistique, Jo_Alpha présidée par Joël Bousson donne une représentation en avant-première, du roman ‘’ Championne, L’Enjailleuse’’

Dernère publication

La Compagnie artistique, Jo_Alpha présidée par Joël Bousson donne une représentation en avant-première, du roman ‘’ Championne, L’Enjailleuse’’ de l’écrivain-journaliste, Alafé wakili, le jeudi 17 juin 2021 à la Fabrique culturelle chez Chantal Djedjé à Abidjan-Cocody-Les Deux-Plateaux.

Selon Joël Bousson, ce sera un spectacle d’une heure avec 5 acteurs sur les planches et 2 personnes dans les loges. Dans cette restitution artistique de ‘’Championne, L’enjailleuse’’, dit-il, il y aura de la danse, de la lecture et du théâtre. « Normalement, la pièce doit durer 1 heure. Nous sommes 7 à présenter le projet, 5 personnes seront sur scène et 2 dans les loges. C’est le roman ‘’Championne L’Enjailleuse’’ que nous allons interpréter. J’ai eu l’auteur lui-même, Alafé Wakili au téléphone, et je l’ai informé que nous allons faire une représentation et qu’il est invité. C’est un spectacle multidisciplinaire, il y aura de la lecture, de la danse, du théâtre et tout cela à l’intérieur de la pièce. C’est un peu un cocktail bien mélangé sur l’œuvre. Il faut être vraiment là car ça sera magnifique. Ça se passera chez Chantal Djedjé à la Fabrique culturelle des Deux-Plateaux, non loin du carrefour Macaci. C’est une œuvre que nous aimons depuis sa dédicace. Lorsque j’ai reçu le roman, j’en suis carrément tombé amoureux. J’ai fait un dossier avec lequel j’ai postulé et ça a marché. Ce 17 juin 2021, la grande projection aura lieu à partir de 20 heures », a dit Joël Bousson. Il précise que le spectacle s’inscrit dans la démarche pluridisciplinaire alliant chorégraphie et lecture publique. Il révèle la rame de la représentation pour dire que les interprètes vont dénoncer et s’insurger contre les dérives des hommes qui négligent leur famille au profit des jeunes filles qu’ils entretiennent.

Mamadou Ouattara

Commentaire

PARTAGER