Tourisme : la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso partagent leur vision

473

Dernère publication

Le ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Sango Abdul Karim, a été reçu en audience, le jeudi 25 avril, par son homologue Siandou Fofana.

Présent à la 12e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), en qualité de « Pays invité spécial », de même qu’à la 9e édition du Salon international du tourisme d’Abidjan (Sita), le Burkina Faso est à l’honneur en terre ivoirienne, cette dernière semaine d’avril 2019.

Chef de la délégation du Pays des hommes intègres à ces deux activités, le ministre burkinabè de la Culture, des Arts et du Tourisme, Sango Abdul Karim, est venu faire ses civilités à son pair ivoirien en charge du département du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana.

Les deux hommes ont fait le point de la coopération bilatérale en matière touristique entre les deux États , notamment par le biais du Traité d’amitié et coopération (Tac). Ils ont évoqué l’employabilité des jeunes dans les métiers du tourisme, de la culture et de l’artisanat, à travers le Femua et le Sita, entre autres évènements qui cimentent davantage les liens fraternels et séculaires de ces deux pays voisins liés par l’histoire et la culture.

Au niveau sous-régional, la Politique de développement communautaire du tourisme de l’espace Uemoa a été abordée par les deux ministres. Ils ont envisagé de multiplier de telles rencontres dans la perspective de déboucher sur la signature d’accords d’envergure lors du prochain Conseil des ministres conjoint ivoiro-burkinabé.

Siandou Fofana et Abdul Karim Sango surfent sur la vague de la vision partagée des deux chefs d’État et des peuples qui ont une similitude culturelle et des attraits touristiques. Cela devrait déboucher sur un boom pour les deux pays et la sous-région, par la mutualisation des ressources et des compétences en matière de tourisme.

C.K avec Dircom Mintour & Loisirs

Commentaires - L'Intelligent d'Abidjan

PARTAGER