Violences électorales à Yamoussoukro – Souleymane Diarrassouba : “Houphouët-Boigny, toute sa vie , s’est engagé à ne jamais verser le sang humain”

4812
archives

Dernère publication

Le coordonnateur régional Rhdp du district de Yamoussoukro, par ailleurs, ministre du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba a saisi l’occasion, le samedi 28 novembre 2020, de la cérémonie de remerciement des militants de son parti dans la capitale politique , pour exprimer publiquement le pardon des filles et fils de la région au président Alassane Ouattara , suite aux violences qui y ont eu lieu le jour de la présidentielle du 31 octobre 2020, avec des pertes en vies humaines.

À la tribune du siège local du Rhdp qui s’est s’avéré exigüe pour la circonstance, le ministre Diarrassouba a invité les uns et les autres à ce que cela ne se reproduise plus jamais, non seulement en respect à la mémoire du président Félix Houphouët-Boigny, mais également parce que Yamoussoukro est une terre sacrée. ” (…) Il ne faut pas désacraliser Yamoussoukro. Plus jamais de sang versé sur le sol de Nana Félix Houphouët-Boigny. Plus jamais de sang versé sur la terre de l’apôtre de la paix. Yamoussoukro est le sanctuaire de la paix. Il peut y avoir des palabres partout, et c’est à Yamoussoukro que les gens doivent venir se retrouver pour faire la paix. Il faut que tous les fils de Yamoussoukro puissent honorer la mémoire de Houphouët-Boigny, qui durant toute sa vie , s’est engagé à ne jamais verser le sang humain sur le sol de Côte d’Ivoire “, a-t-il fait remarquer.
À cet égard , il a invité les acteurs de tout bord politique , Pdci, Fpi, Rhdp de la ville à l’union sacrée.” Nous sommes tous des frères et des sœurs . Et il est important que nous puissions nous retrouver pour consolider la paix, la cohésion sociale et la concorde entre tous les filles et fils de Yamoussoukro. La politique, ce n’est pas la guerre . Nous ne sommes pas des ennemis, nous ne sommes que des adversaires politiques. Il faut arrêter d’instrumentaliser les jeunes “, a-t-il lancé. Le ministre a fait observer une minute de silence en mémoire aux victimes de ces violences électorales. Revenant sur la cérémonie du jour , le ministre a vivement remercié les houphouëtistes du district pour leur l’implication sans faille à la victoire écrasante du président-candidat Alassane Ouattara au premier tour , 98% avec un taux de participation de 62,79% . ” Parce que l’élection du président Ouattara est une élection qui apporte la paix, la stabilité et le progrès pour la Côte d’Ivoire. Au cours des dix prochaines années, nous devons faire le double de ce que nous aurons fait de 2010 à 2020. Nous devons construire plus de routes, de centres de santé, d’écoles, plus d’emplois pour les jeunes, et aider nos femmes au niveau de l’autonomisation. Et avec le président Ouattara l’espoir est permis et nous serons à vos côtés ” a-t-il rassuré. Par ailleurs, le coordonnateur Rhdp a invité ses collaborateurs des structures spécialisées du parti à déjà investir le terrain , en vue de préparer les échéances électorales locales à venir , notamment les législatives
et les municipales. ” Pour que Yamoussoukro soit définitivement dans l’escarcelle du Rhdp lors des élections locales”, a-t-il dit.

Harry Diallo à Yamoussoukro

Pour acheter votre journal du jour en PDF – les archives et les numéros récents, cliquer  …..

https://www.lintelligentdabidjan.info/client/produit/n3749-4/

Commentaire

PARTAGER