Vœux de nouvel an – Sidi Touré aux acteurs des médias :“2020, une année où l’importance de votre mission est appelée à se réaffirmer”

984
photo DR:Cérémonie de présentation de voeux de la presse au Ministre de la Communication et des Médias Vendredi 17 Janvier 2020.

Dernère publication

Le vendredi 17 janvier 2020, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiemoko Touré a reçu des vœux de nouvel an des acteurs des médias, au centre émetteur d’Abobo, Abidjan..

À cette occasion le ministre a évoqué les réalisations accomplies avec la presse. « Au niveau de la presse, l’État a continué son soutien par le biais du FSDP (Fond de soutien et de développement de la presse), des garantis de projet, des financements, des dons et des équipements. Le montant global des interventions du FSDP est élevé à 1. 025. 983. 504 FCFA contre 778. 000. 000 FCFA en 2018. L’appui particulier, à travers l’aide à la transformation numérique des moyens de diffusion de l’information, la poursuite des portails numériques de « pressecotedivoire » ainsi que les nombreux plans de formations qui sont acheminés. Au niveau des structures publiques, de grandes transformations sont engagées et des résultats concrets peuvent être observés. On peut noter que l’AIP a pu produire 191847 dépêches soit 660 de plus qu’en 2018 », a-t-il laissé entendre. Il a souligné que « 2020 est une année au cours de laquelle l’importance de la mission des journalistes est appelée à se réaffirmer », leur œil professionnel, leur vigueur, leur rigueur et leur éthique dans le traitement de l’information seront cruciaux pour empêcher la prolifération des fausses nouvelles.

Le président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly, s’exprimant au nom des acteurs des médias a formulé une doléance de l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (Ujocci) à l’endroit du ministre : « L’Association des journalistes culturels de Côte d’Ivoire, Ujocci, vous adresse une doléance particulière, ils vous demandent de les aider à formaliser leur projet de site web dédié à la culture. Un tel projet emploiera non seulement les journalistes culturels au chômage du fait de la mévente des journaux, mais aussi permettra de lutter contre les « fake news », les fausses nouvelles qui détruisent leur domaine d’activité ».
Fausseny Dembélé, directeur général de la RTI et représentant des structures sous tutelle du ministère de la Communication et des Médias a exprimé sa reconnaissance au ministre Sidi Tiémoko Touré, pour son implication personnelle dans la réalisation des ambitions du secteur.

MO avec AL

Commentaire

PARTAGER