Accroissement de la capacité de production d’électricité- Le Sénat donne le feu vert à Moussa Sanogo

39405

Dernère publication

Lors de son passage le mardi 24 novembre 2020 , à la chambre haute du parlement ivoirien, le Sénat ,le ministre du budget et du portefeuille de l’État, Moussa Sanogo a présenté deux projets de loi aux membres de la commission des affaires économiques et financières de l’institution ,relatif aux dispositions du code des marchés publics relatives aux pénalités de retard en matière de marché et commandes publics et le texte portant législation du régime fiscal et douanier applicable au réseau d’évacuation associé à la centrale thermique de production d’électricité à cycle combiné de 390MW.

Ces deux textes de loi ont été adoptés à l’unanimité par les sénateurs présents. Le second projet de loi, a fait savoir l’émissaire du gouvernement, permettra à l’État d’accroître la capacité de production de l’énergie électrique en vue d’une part de faire face à la croissance de la demande nationale d’énergie électrique et d’autre part, de respecter ses engagements en matière d’exportation d’électricité. Il faut rappeler qu’à cet effet, l’État ivoirien et la société Atinkou ont signé le 19 décembre 2018, la convention Atinkou ( CIPREL V) pour la construction, l’exploitation et le transfert de propriété d’une centrale thermique de production d’électricité à cycle combiné de 390MV, à Taboth, Jacqueville . Pour permettre l’obtention des financements nécessaires à la mise en œuvre dudit projet , l’État et le titulaire ont convenu de la signature d’un avenant à la convention Atinkou. Ainsi pour faire baisser les coûts, la réalisation du projet a été confié à CI-Energies et de lui accorder des avantages fiscaux et douaniers analogues à ceux accordés pour la réalisation de la centrale. Cette centrale thermique ( Ciprel 5) utilisera la technologie du cycle combiné gaz-vapeur qui augmente l’efficience énergétique. Par ailleurs Atinkou réalisera un saut technologique en introduisant les premières turbines à gaz de classe F en Afrique Subsaharienne. Ce projet représente 2500 emplois directs en phase de construction et 100 emplois directs en phase d’exploitation. Ainsi , cette ordonnance (n°2020-307 du 04 mars 2020) a été adoptée en application de la loi n° 2019-1080 du décembre 2019 portant budget de l’État pour l’année 2020 .

Harry Diallo à Yamoussoukro

Pour acheter votre journal du jour en PDF – les archives et les numéros récents, cliquer  …..

https://www.lintelligentdabidjan.info/client/produit/n3749-4/

Commentaire

PARTAGER