Bamba Cheikh Lancina député de Kounahiri-Kongasso aux populations de la localité : « Le président Alassane Ouattara n’a pas mis sa confiance en moi pour que je reste assis dans un bureau climatisé loin de vos réalités »

4439
« Le président Alassane Ouattara n’a pas mis sa confiance en moi pour que je reste assis dans un bureau climatisé loin de vos réalités »
Archives abidjan.net

Dernère publication

« Le président Alassane Ouattara n’a pas mis sa confiance en moi pour que je reste assis dans un bureau climatisé loin de vos réalités », a laissé entendre Bamba Cheikh Lancina député de Kounahiri-Kongasso lors de sa tournée de 4 jours dans le département de Kounahiri-Kongasso, région du Béré du 2 au 7 juin 2021.

« L’essentiel pour moi, n’était pas que je sois élu, mais que je sois pour nos populations un véritable instrument de développement. Le président Alassane Ouattara n’a pas mis sa confiance en moi pour que je reste assis dans un bureau climatisé loin de vos réalités. Je souhaite que chaque femme, chaque jeune, garde sa dignité en gagnant normalement sa vie. C’est pourquoi, je veux vous apprendre à pêcher et non, vous donner chaque fois du poisson », a dit le député Bamba Cheikh Lancina lors de sa tournée de 4 jours dans sa circonscription électorale de Kounahiri-Kongasso, dans région du Béré.
Durant ses 4 jours, le député a visité plus de 30 villages où il a apporté son aide à la constitution de coopératives dans chacun des villages . Il a offert à plus de 15 associations regroupées en coopératives des semences de tomate, aubergine, gombo, piment, des sacs d’engrais, des pulvérisateurs, des broyeuses motorisées et des enveloppes pour un montant global de plus de 7 millions de francs Cfa. Il a ajouté que pour cette première phase de son vaste programme de lutte contre la pauvreté dans le département, ce sont plus de 2000 personnes qui seront impactées directement.
Les populations ont placé un grand espoir en leur nouveau député et ont souhaité le voir assumer de plus grandes responsabilités étatiques afin que leurs doléances trouvent des échos favorables auprès des décideurs.

Mamadou Ouattara

Commentaire

PARTAGER