Côte d’Ivoire-Comores : Ivoiriens et Comoriens pour des retrouvailles quatre ans après

1088
stade de bouaké

Dernère publication

La Côte d’Ivoire et les Comores se retrouvent ce vendredi 24 mars 2023 au stade de la Paix de Bouaké pour le compte de la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2023 de football. Ces retrouvailles interviennent 4 ans après le premier face à face entre ces deux pays en match amical en France qui avait vu la victoire des Ivoiriens. Cet autre match ne manque pas de susciter des interrogations.

Quatre années après le match amical qui les a opposés en France, la Côte d’Ivoire et les Comores se retrouvent pour un autre duel mais cette fois en match officiel à Bouaké comptant pour la 3ème journée des éliminatoires de la CAN 2023 de football qu’organisera la Côte d’Ivoire. Si en 2019, les Éléphants ont pris le meilleur sur les Coelacanthes (3-1), aujourd’hui, l’on se demande ce qu’il en sera au sortir de cette opposition.

Les objectifs sont les mêmes pour les deux formations dans cette opposition où les interrogations ne manquent pas. Chaque équipe voudra empocher les trois points pour mieux se positionner au classement. Deuxième du groupe H avec 4 points derrière la Zambie (1ère, 6 points, elle a déjà battu le Lesotho 3-1 ), l’équipe ivoirienne bien que fortement remaniée a tout de même des talents pour faire la différence. Gradel, Haller, Kessié…sont largement à la portée de l’adversaire largement éprouvé par des cas de forfaits. ” Ce sera sera un exploit pour les Comoriens s’ils nous battent ”, avait dit Jean Louis Gasset, le sélectionneur des Éléphants.

Une boutade qui veut booster le moral de ses joueurs. En face, les Coelacanthes se veulent prudents mais confiants d’autant qu’eux-mêmes affirment que les hôtes sont d’un cran au dessus d’eux. ” Dans un match, il y a des surprises. Nous devons nous surpasser et tout faire pour obtenir un bon résultat ”, a fait savoir le technicien en chef de l’équipe visiteuse, Younès Zerdouk. ” Nous ne sommes pas venus pour faire de la figuration. Nous ne sommes plus des petits, nous avons mis les Comores sur la carte de l’Afrique ”, a averti le capitaine, Ali M’madi. Troisièmes avec 3 points, les Comores sont obligés de gagner ce match s’ils ne veulent pas voir la qualification s’éloigner d’eux.

Adou Mel, envoyé spécial à Bouaké

Commentaire

PARTAGER