La France s’embrouille au Burundi:Emmanuel Macron fait des sourires à Pierre N’Kuruziza

1714

Dernère publication

Depuis le dernier mandat présidentiel qui a conduit Pierre N’Kuruziza à la tête de son pays, le Burundi a été victime d’une contestation électorale.

Les accords de coopération signés entre ce pays et l’Union Européenne ont été rompus. Mais la France tente de renouer avec le Burundi, depuis peu. Cet engagement de Paris avec Bujumbura reste difficile à apprécier par Pierre N’Kuruziza. Le révérend président burundais se méfie de cet espoir excessif de la France parce que ce pays fait partie de l’Union Européenne. Le Burundi a été traumatisé. Mais pourquoi Emmanuel Macron sort-il seul de cette coopération rompue pour faire des sourires à Pierre N’Kuruziza, au nom de l’amitié du peuple français ? Pour Pierre N’Kuruziza, les relations entre Paris et Bujumbura ne sont plus passionnelles.

Il est certain que le Président burundais est très fâché contre la France. La preuve, la France est signataire de toutes les décisions prises par l’Organisation des Nations Unies (ONU) condamnant le Burundi. Elle a participé à toutes les condamnations de Pierre N’Kuruziza en matière des droits de l’homme au Burundi. Emmanuel Macron se souvient-il de ce ”fond diplomatique” qui manque au regard de l’Élysée vers le palais présidentiel burundais ? C’est bien cette absence de mémoire française qui explique que Pierre N’Kuruziza se méfie de la main tendue du président français qui a participé avec l’Union Européenne, au délabrement de l’économie burundaise .

Aujourd’hui, Pierre N’Kuruziza n’a plus de statistiques fiables d’un réel développement de son pays. La position financière du Burundi n’est plus guère déterminée. Les soldats burundais au maintien de la paix ne sont plus payés. Pierre N’Kuruziza n’a plus les moyens. Dans ce contexte, le Président burundais ne voit que l’ombre de la France associée à l’ONU. Dans ces conditions, Pierre N’Kuruziza refuse les sourires du Président français Emmanuel Macron.

Ben Ismaël

Commentaire

PARTAGER